Petite réparation de la carte électronique

 Identification des câbles

Tout d’abord, petite nouveauté, nous avons identifié nos câbles. Comment avons nous nommés nos câbles ? De la même manière que le connecteur sur lequel ils doivent être branchés. Cela parait anecdotique, mais cela simplifie grandement le raccordement des câbles à la carte électronique.

 Un soucis d’alimentation

Bien que la carte électronique date de 2013, elle n’est pas totalement éprouvée. Par exemple, les 4 moteurs annexes n’ont pas encore été testés. Les emplacements pour connecter les servomoteurs 1, 2 et 3 non plus. Ou plus précisément dans leur cas, ils ont été testés, mais notés défaillants. Le régulateur de tension U3 a même été enlevé.

Ayant besoin de ces connecteurs, nous avons remis U3 en place, mais sans que cela remette les connecteurs Servo1 à Servo3 fonctionnels. Un test de continuité indique clairement une absence de continuité électrique entre la broche 5V de U3 et celles de connecteurs.

Ayant nos câbles identifiés nous les débranchons sereinement ! En retournant la carte, une zone suspecte apparaît clairement sur ce signal.

Un petit nettoyage montre une piste coupée.

Et une réparation pas très élégante mais fonctionnelle, à l’aide d’une patte de résistance, pourrait clôturer notre aventure.

Nous voyons que nous poussons le zoom de notre appareil photo dans ses retranchements !

 Et pour finir

Tant de manipulations sur des câbles historiques ne ratent pas, un faux-contact se révèle sur le circuit d’alimentation. Un test de continuité accuse rapidement l’arrêt d’urgence. En refaisant les connectiques du câble, nous identifions et réparons la connexion fautive.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Mail :

Texte :

Copyright "POIVRON" 2011-2021, tous droits réservés
Administration du site