Portail des Équipes

Coupe de France de Robotique - Eurobot

Sommaire

Les Têtes Briquées ne sont plus seules: bienvenue aux Têtes Fabriquées!

Après 3 saisons plus qu'honorables aux Trophées de Robotique (et les résultats qui vont avec), les jeunes des Têtes Briquées décident de suivre l'exemple de leurs aînés et, à l'instar de Brick Story et CRLG, scindent leur équipe en 2.
Les Têtes Briquées perdurent et comme Brick Story continuent leur love story avec les légo.
Les Têtes Fabriquées décident, quant à eux, de faire un peu de copeaux, de jouer du pistolet à colle et de se perdre dans les affres de l'électronique! :-)

L'enthousiasme reste intact la preuve en image avec le mécano ces derniers jours:










Il a de la gueule ce premier proto, non? :-)
On donnera des news de leur avancement sur ce blog et sur la page FB de CRLG! ;-)


Notre nouveau partenaire : Open Wide Ingénierie

C'est avec plaisir que nous annonçons notre nouveau partenariat avec Open Wide Ingénierie qui se lance cette année dans l'aventure à nos côtés et vient agrandir la liste de nos sponsors (Goubier Tôlerie, Asobo Studio, Airbus et Amicale INSAT)

Au sein du groupe Smile (1er intégrateur de solutions open source en Europe), Open Wide Ingénierie est un centre d'excellence entièrement dédié aux systèmes embarqués et aux objets connectés, et s'impose comme le pôle de référence des métiers de l'embarqué en environnement Open Source.
Nous remercions Open Wide Inténierie de contribuer à notre projet à titre financier et consultatif grâce à son expertise.

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Vous trouverez donc le logo d'Open Wide Ingénierie et celui du groupe Smile apposé fièrement sur les coques de nos robots.

Les Têtes Briquées 2017

Cette année, évolutions et révolutions chez les Têtes Briquées.

Tout d'abord, il y a eu du recrutement et on se retrouvait très nombreux. En plus certains avaient des envies d'autres chose que de faire des constructions Lego. C'est pourquoi il a été décidé de scinder la team en deux équipes :
- Les Têtes Briquées conserveront une philosophie Lego (avec des évolutions quand même) et seront encadrées par Brickstory
- Les Têtes (fa)briquées, qui utiliseront tout le reste des matériaux présents sur cette terre (et même le titane lunaire si besoin), et qui seront encadrés par l'équipe CRLG

On a choisi quand même de conserver une cohésion entre les deux équipes, un thème unique, un déguisement unique, des réunions ensemble, les mêmes crêpes et gaufres au gouter , etc....

L'article ne va parler que de l'avancement des Têtes Briquées, car la dernière réunion s'est faite sans les têtes (fa)briquées

Il n'y aura cette année pas de robot autonome, parce que
-  il y n'y a pas assez de monde pour 2 robots,
- les Trophées IDF sont le 18 février, donc très peu de temps pour fabriquer les robots,
- il n'y a pas d'action simple à faire faire par un robot autonome

Le robot aura donc les 3 actions à mener, les modules à prendre et à mettre dans les bases, les balles à prendre et à mettre dans la zone de départ, et la funny action.
Aucune chance que nous dévoilions ici et maintenant les stratégies retenues, faut pas rêver, mais si ça marche comme prévu, on risque de taper des scores plus qu'honorables.

Autre nouveauté de l'année, la télécommande. Le nombre d'actionneurs à piloter va nous obliger à envisager autre chose que la brique NXT ou EV3. En même temps, ça va permettre de découvrir autre chose.
L'idée retenue c'est de partir sur des arduino UNO avec carte de pilotage moteur. Chaque arduino pilotera donc 2 moteurs grâce à un joystick et/ou des boutons. Un article à venir détaillera l'architecte électronique, mécanique et les programmes de la télécommande.

Quelques photos de la séance du jour :

Apprentissage de la programmation arduino

Aide à la consolidation mécanique Lego

Réflexion en commun sur la stratégie

Kourou, ici Fusée Lunaire OMB

Voici quelques semaines que le règlement définitif est sorti et de notre côté, nous n’avons pas (trop) chômé.

Cette année, nous avons décidé de finaliser et de produire une base roulante modulaire pour les année suivantes. Elle ne comporte que le strict minimum.

  • 2 roues motrices,
  • 2 roues codeuses,
  • 4 billes porteuses,
  • quelques trous pour intégrer la tôle supérieure du robot.

L’ensemble fait 300mm de long, 320mm de large, pèse 5kg (merci la tôle en acier inoxydable et les supports moteurs en laiton) et peut être lesté (on me souffle à l’oreille que des blocs de plomb aux formes exotiques sont prévus). Le centre de gravité du robot est à 20mm du sol et nous faisons en sorte de le garder le plus bas possible pour avoir une accélération importante.

La tôle en H permet d’intégrer des modules à l’avant et à l’arrière du robot. Les 4 trous sur les supports moteurs permettent de fixer des modules au centre du robot.

D’une année à l’autre, nous n’avons donc « plus qu’à » concevoir un module avant, un module arrière et un module central.

Un des avantages de cette configuration de robot est qu’elle nous permet de tester un module entier hors du robot (car tout doit être monté sur la tôle avant/central/arrière), de le valider et de l’assembler dans la foulée. Une fois un module terminé, on passe au suivant. Un des inconvénients est que la position fixe des billes porteuses ne nous permet pas d’avoir de systèmes dans les coins du robot.

Voilà pour la première nouveauté de l’année. La seconde n’est pas des moindre !

Pour la première fois depuis qu’Omybot existe, nous avons un système conçu, fabriqué, assemblé, testé et validé avant novembre. Tout ce que nous pouvons vous dire pour le moment, c’est que le module avant est terminé et qu’une partie du module arrière est en cours de fabrication.

Kourou, c’était Fusée Lunaire OMB. Terminé.

Lancement de ce début d’année !

logo-moon-village

Fini le sable bouillant des plages d’été coincé dans les roulements des roues de nos valeureux pirates de plage, bonjour la… Poussière lunaire ?

Eh oui ! Planète Sciences met l’accent cette année sur le grand pas pour l’humanité réalisé à des centaines de milliers de kilomètres au dessus de nos têtes avec le thème : Village lunaire ! Voyons sans plus attendre à quoi ressemblera le terrain cette année !

Les participants auront tous la même mission, à savoir : En 90 secondes, construire une base lunaire pour permettre de vivre sur le fameux satellite de la Terre. Pour cela, plusieurs objectifs sont à mener à bien !

  • Collecter les roches riches en minerais de titane dispersées ci-et-là dans les cratères (représentés par des balles blanches) et éviter de ramasser les roches pauvres de ce minerai (représentés par des balles noires plus petites). Elles doivent être amenées au mieux dans les soutes des équipes. Le sol de la navette peut aussi faire l’affaire, bien que moins spacieux !
  • Construire la base lunaire grâce aux ressources ramenées de la Terre, qu’on appellera modules lunaires (des cylindres de différentes couleurs, jaunes ou bleus unis, mais aussi parfois jaunes et bleu sur le même cylindre !). Ces modules devront être déposés dans les bases de construction prévues à cet effet (à l’horizontale ou la verticale suivant les cas). Dans le cas où les modules sont posés à l’horizontale, il faudra que la couleur visible soit celle de l’équipe.
  • Enfin la Funny Action (qui se déroule pendant l’extra-time de 5 secondes après le temps réglementaire) : Envoyer un engin spatial à la verticale en direction de Mars à partir de l’intérieur d’un des robots.

terrain-explications

Nos deux robots , impatients de relever ce nouveau défi s’empressent alors de préparer leur équipement pour ce long voyage qui leur permettra de graver leur noms dans les livres d’histoire ! Laissant alors de côté leurs aimants à pêche, ainsi que leur parasol de pirate. Ces deux pirates abandonnent ainsi leur noms qui aura fait trembler plus d’une équipe l’année dernière pour deux nouveaux plus… Sobres.

Nos deux robots, Harry et Anne, s’apprêtent alors à décoller avec un seul objectif en tête, aller à la conquête des trésors cachés sur le sol lunaire. Leurs gènes de pirates ressortiront-ils pendant cette année ? Rien n’est moins sûr…

La nouvelle carte électronique

L'année dernière l'électronique des robots c'était ça :






Une carte arduino due avec un shield fait maison (une carte mono couche gravée à la cnc).

Cette année c'est ça : 



Toujours une carte arduino due et un shield fait maison mais cette fois une carte double couche produite en chine. les pistes sont jusqu’à 5 fois plus fines, ça permet de mettre plus de connecteurs et d'y mettre des composants CMS (soudés en surface).

On peut y connecter 
- 4 moteurs à courant continu 
- 2 codeurs 
- 6 capteurs infrarouges industriels
- 2 commandes moteurs pas à pas
- 3 composants I2C 3,3V
- 3 composants I2C 5V
- 1 module bluetooh
- 1 module radio
- la tirette et les 2 led de couleur


Nouvelle année, nouveau règlement !

Ça y est le nouveau règlement est sorti ! (en réalité il était disponible en version beta depuis 2 semaines)

Il est disponible sur cette page

Cette année direction la lune


Au programme :
- Récolter des minerais (les balles blanches)
- Construire la base lunaire (en déposant les modules jaunes et bleus entre les rails blancs)
- envoyer un engin spatial (la funny action optionnelle en fin de match)


(les robots démarrent sur les zones bleu et jaunes, la partie grise est une bascule que l'on peut franchir)



Le règlement de l’édition 2017 de la Coupe de France de Robotique est disponible !

Moon Village

logo_coupe_2017

Fini de jouer ! Il est temps d’explorer l’espace !
Cette année, les robots construiront une base lunaire et récolteront les minerais nécessaires au développement de celle-ci avant d’envoyer un engin spatiale vers Mars !

  • Les modules lunaires : pour construire notre base lunaire, il faut récupérer les modules éparpillés sur la Lune et les assembler.
  • Les minerais : il faut récupérer un maximum de minerai pour aider au développement de notre base. Mais attention aux roches lunaires !
  • En route vers Mars : une fois la base lunaire opérationnelle, il sera temps d’aller plus loin et d’envoyer une sonde sur Mars !

table_2017

Le règlement officiel est disponible ici, et toutes les informations de la coupe sur le site de Planète Sciences.

Une nouvelle épopée

L’instant fatidique est arrivé. Après de nombreuses joutes internes au club, les noms des robots de cette année ont enfin été choisis, et il y a du contenu !

Le nom de nos robot sera donc :

Harry & Anne

Pourquoi ces noms ? On vous explique tout !

Tout d’abord, si cela est peut-être devenu évident pour nous, cela ne l’est peut-être pas pour vous. En effet, ils sont issus d’Ariane. Cela peut paraître simpliste, mais ils représentent un aspect historique du club, voici les explications :

  • La parité avant tout

Eh oui, on y pense (ou alors c’est le hasard), mais Harry & Anne permettent pour la première fois d’avoir un nom masculin et un féminin. Cela n’était jamais arrivé, mis à part en 2014 avec Pierre & Guy en référence au film RRRrrrr! mais nécessitant de connaitre la référence pour savoir que Guy était un nom féminin.

Il ne faut pas nous en vouloir, la règle depuis plusieurs années où nous découpons un nom complet en 2 ou un duo, notre gros robot prend le premier nom tandis que le petit hérite du second. Cette année le nom de Anne sera donc pour le petit robot, tandis que Harry sera attribué au gros.

  • Le programme Ariane

Bien que le programme Ariane ne soit pas spécialisé dans la conquête lunaire, celui-ci est parmi les programmes spatiaux les plus connus. Et puis bon, on ne va pas être tatillon on sait bien que le thème de l’année c’est « The Moon Village », mais l’année dernière on les avait appelé Black et Pearl en hommage à Pirate des Caraïbes pour le thème « The Beach Bots ».

  • Les 20 ans d’une prouesse

Mais la principale raison de ce nom est un anniversaire. En effet, cette année, cela fera 20 ans que le club a gagné la coupe de France pour la première (et accessoirement seule) fois. Mais quel rapport avec Ariane ? Eh bien l’équipe, forte de sa victoire, avait eu la chance de pouvoir assister au lancement de la fusée Ariane 5. Outre le côté anniversaire, ceci est peut-être signe de réussite pour cette année 2017. L’avenir nous le dira !

Afficher l'image d'origine

Coupe 2017 - Règlement

Le nouveau règlement de la Coupe est tombé. Cette année, les robots reprennent le travail sur la lune. Leur but est de construire une base lunaire tout en récupérant du titane. Ils ne devront pas oublier de lancer un engin spatial à la fin du match!

Heberger image

Le Club Robot de l'INSA Toulouse fait sa rentrée pour cette nouvelle année en étant très motivé pour se confronter au nouveau règlement qui impose de nouvelles contraintes.
Nous pouvons compter sur nos nouvelles recrues qui vont participer à la réalisation d'une multitude de nouveaux projets, que ce soit en informatique, en électronique, en mécanique ou encore sur le petit robot en Legos Mindstorms.

Rejoignez-nous vite sur notre page Facebook!