Portail des Équipes

Coupe de France de Robotique - Eurobot

Sommaire

Entrons au Royaume de Belgique (News 2)

Nous sommes de retour en France depuis dimanche soir ! Aujourd’hui, c’est l’occasion de faire le point sur ce qui s’est passé ce week-end. 

L’objectif principal de cette coupe était de tester le robot en conditions réelles.

Le second était de se confronter aux autres équipes et analyser leurs solutions techniques. Le dernier, c’était d’aller le plus loin possible. Nous étions un peu inquiets quand à la fiabilité de nos actionneurs, mais tout restait encore possible, nous croyions en nos robots pour réaliser les plus belles actions.

Cependant, il s’est trouvé qu’Harry était par exemple incapable de s’emparer des quatre cylindres unicolores présents dans les fusées sans rencontrer de problèmes. Il arrivait forcément que l’un d’eux se bloque et par conséquent en bloquent d’autres. #Murphy

De la même manière, Harry avait les outils pour ramasser les minerais dans les cratères. Mais à cause d’un problème d’alimentation, il ne pouvait plus bouger son rouleau prévu à cet effet. C’est pour cette raison que ledit rouleau a été neutralisé pour toute la durée de la coupe de Belgique.

De manière générale, nous avions accumulé un peu de retard sur nos actionneurs, lié à certains choix opérés en milieu d’année. Après avoir usiné un actionneur en prototype, nous avons jugé qu’il fallait changer de solution technique. La conception de celle-ci a alors entraîné des retards dans la fabrication.

C’est tout pour Harry. Mais Anne, qu’a-t-elle fait pendant cette coupe ?! Parlons-en ! Fraîchement montée seulement quelques jours auparavant en seulement deux semaines pendant lesquelles usinages, et montages se sont succédés, il était peu probable qu’elle soit capable d’actes incroyables. #MontageAuChaussePied

Cependant, même si elle n’a pas réussit à passer les homologations, nous sommes fiers d’elle car elle a pu passer sans soucis un obstacle assez particulier : la bascule (c’était l’une des choses qui nous inquiétait le plus.).Cette bascule, nous avions déjà repéré sa singularité lors des trophées de robotique où elle n’était pas recouverte de vinyle, alors qu’il est pourtant précisé le contraire dans le règlement. Allions-nous réussir à gérer cet élément inédit si vaguement définit ? Eh bien oui ! Bravo à ce petit robot !

Finalement, nous avons accumulé 152 points au cours des 5 matchs de qualification. Ce qui nous hisse à la 12ème place parmi les 17 participantes. Cela ne nous a malheureusement pas donné notre ticket pour les phases finales belges. Une prochaine fois peut-être !

Cette coupe nous a permit en plus d’évaluer le niveau global des autres équipes, d’identifier un bon nombre de problèmes que nous n’aurions pas pu détecter sans participer ! Et en plus, nous avons pu rencontrer d’autres équipes, échanger, discuter des diverses actions imposées par le règlement… Même avec des gens simplement intéressés par la coupe en elle-même ! Regonflés à blocs, nous savons désormais ce qui nous reste à faire pour être encore plus performants à la coupe de France !

Ce déplacement et notre participation n’aurait pas pu être possible sans l’aide de nos précieux partenaires ! Alors, un grand merci à eux !

Nous sommes à 28  jours de la coupe de France, Harry et Anne sont entre les mains de l’équipe qui s’affaire à les fiabiliser.

Entrons au Royaume de Belgique (News 1)

Hier, le royaume de Belgique nous a ouvert ses portes ! Ah, grandiose moment… Matérialisé par un simple panneau au détour d’un virage. Tout s’est passé tellement vite… Bref, nous y voilà !

Nous avons apporté notre bonne humeur, nos polos, notre poster et surtout !? Nos robots (que voici) !

(Cette version du poster risque de changer pour une nouvelle d’ici quelques jours…)

En cette journée du 22 avril, la première étape était de nous lever, mais celle-ci n’était pas particulièrement épique. C’est pourquoi on va considérer que cette journée a débuté par l’homologation des robots.

« Et en quoi ça consiste ça ? »

L’idée est simple, les arbitres vérifient que le (ou les robots dans notre cas) sont aptes à la compétition. Cette vérification se fait en deux temps, qu’on nomme vérification statique et dynamique.

Dans la première, les arbitres vérifient d’abord que la taille des robots n’excède pas celle précisée dans le règlement officiel. On parle de respect de périmètre lorsque le robot est déployé (lorsque tous ses actionneurs sont sortis) et non déployé. S’il s’inscrit dans ces conditions, les arbitres vérifient ensuite à la fois qu’aucun élément dangereux n’est présent sur les robots et aussi que les composants utilisés par ceux-ci ne présentent pas de dangers non plus. Grossièrement dit, ils lisent la fiche technique. Tout ça, c’est la vérification statique.

La seconde étape, la vérification dynamique, consiste surtout cette fois-ci à vérifier qu’ils sont capables d’éviter un adversaire, mais aussi que les robots peuvent réaliser d’autres actions comme marquer des points. On leur demandera alors par exemple de passer la bascule de la zone de départ, de ramasser des modules lunaires ou de lancer la funny action de la fusée.

Dans notre cas, Harry a réussit à passer l’homologation avec succès après quelques ajustements sur sa capacité d’évitement. Anne, elle n’a pas pu être homologuée faute d’évitement et de blocage au niveau de la bascule.

Ces deux choses passées avec succès, les robots peuvent passer à la deuxième étape de la journée : les matchs de qualification. Les conditions sont celles d’un match réel : des robots en parfaite autonomie pendant 90 secondes avec pour objectif de marquer le maximum de points. Un classement des équipes est ensuite établi suivant leur score à partir de 5 matchs de qualification. Seules les 4 équipes avec les scores les plus élevés auront la possibilité de participer aux phases finales, et seule l’une d’entre elles ressortira gagnante des ces deux journées de cette coupe de robotique.

Au terme de cette première journée et après 2 matchs de qualification, nous nous élevons à un score total de 35 points. On espère que cette soirée s’avérera productive pour la journée de demain !

We've got the power !


ça y est, depuis ce soir le robot est monté (presque entièrement) et l'ensemble des capteurs et actionneurs sont branchés (et devraient être opérationnels... )

Les vrai tests peuvent commencer !

La sortie des modules


Une petite vidéo de démo, c'est pas encore tout à fait automatique mais on s'en approche.

[Teaser] Un nouvel arrivant

Grande nouveauté cette année, notre chère Coffee Machine va être accompagnée. Ce beau chevalier blanc est déjà prêt pour la coupe contrairement à son ainée qui a encore besoin d’un peu de préparation.

Pour vous faire patienter et garder la surprise, voici une petite photo teaser :

wp_20170326_17_41_02_pro

J-60 (envrion)

Cette fois ça commence à prendre forme!
Il manque encore pas mal de pièces et il y a quelques défauts à corriger mais ça avance!
Pas de quoi faire des vidéos pour le moment mais avec un peu de chance ça viendra !



It's alive !


Motorisation et asservissement (1)

Merci à ESIAL Robotik pour leur aide, car nous contribuons ensemble sur l’asservissement !

Oui l’asservissement, un mot qui m’a fait perdre pas mal de nuit depuis 15 ans. Pour ceux qui veulent des infos sur cet asservissement, c’est par ici.

Voici le résultat, c’est une MBED LPC1768 avec une carte MD25 qui font la gestion des moteurs et des codeurs et de l’asservissement.

PM-ROBOTIX Test Asservissement 2017(1)

 

 

Gestion des servomoteurs AX12… 2ème partie

Alors voilà, nous avons décidé de faire fabriquer notre carte, puis de faire les soudures CMS nous-même, ca va pas être comme d’habitude, mais Chaff est confiant, il a de la pâte à dent… heu non, de la pâte à souder… Ca devrait le faire 😉

Et donc voici notre carte

En conclusion, on aura essayé, mais c’est pas donné de faire fabriquer sa propre carte, en plus on doit rajouter le coût des composants pour faire quelques cartes !

A suivre…

 

Modifier un câble USB pour Teensy

Salut ! Cette année, nous utilisons des teensy 3.2 pour le pilotage de notre robot ( nous reviendrons sur les cartes dans un autre article ) et pour ce composant, ...