Portail des Équipes

Coupe de France de Robotique - Eurobot

Sommaire

Coupe 2018 : merci à nos partenaires !

Pour la Coupe de France de Robotique 2018, Robotech Montpellier termine à la 104ème place !
La seconde équipe formée par d’anciens élèves de Polytech Montpellier, Robotech Legends, remporte la coupe de France de Robotique 2018, et termine 3ème de la compétition internationale EUROBOT !

Nous souhaitons remercier tous nos partenaires qui ont rendu cela possible ! Merci à vous !

Polytech Montpellier Merci à Polytech Montpellier pour l’aide financière, le prêt de matériel, et de croire en nous chaque année !
Université de Montpellier Merci à l’Université de Montpellier pour la salle, c’est une grande chance pour nous !
FSDIE Merci au Fonds de Solidarité et de Développement des Initiatives Etudiantes de l’Université de Montpellier pour le bus !
piab Merci à piab pour les ventouses !
Wurth Elektronik Merci à Wurth Elektronik qui nous offre une partie des composants !
STMicroelectronics Merci à STMicroelectronics qui nous offre les microcontrôleurs !
DesignSpark PCBRS Components Merci à Radiospares pour la remise sur leur catalogue !

Bilan en Coupe de France 2018

Cette courte vidéo résume très bien notre prestation en coupe de France 2018…

en quelques lignes :

  • 1ère série de match : on se classe 13ème, avec 112 points obtenus contre le club Crysteo
  • 2nde série de match : on se classe 14ème, avec 109 points obtenus contre Sudriabotik
  • 3ème série de match : on se classe 10ème, avec 161 points obtenus contre Coffee Machine (interview à la fin de la vidéo)
  • 4ème série de match : toujours 10ème, avec 174 points obtenus contre INTech
  • 5ème série de match : toujours 10ème, avec 118 points obtenus contre INTech Sempai (et leur super camion)

on est alors qualifiés en phase finale sur la 9ème place :

  • 8ème de finale : rencontre vs ENSIM’Elec, et c’est une victoire très serrée pour Cubot !
  • 1/4 de finale : vs RCVA, l’équipe clairement favorite de France. C’est une défaite, mais sur un très beau match !

Nous sommes donc classé 5ème suite à ces phases finales de Coupe de France.

C’est une place de moins que notre saison précédente (2015) , mais une très bonne reprise après 2 ans de pause.

Cette compétition, et nos très bons résultats, ont motivés toute l’équipe Cubot à participer une dernière année à la compétition Eurobot (nous aurons + de 30ans après, l’age limite de participation). Nous travaillons déjà pour la saison 2019 qui promet d’être riche en nouveautés !!!

En attente du nouveau reglement 2019 : ATOM FACTORY

#CDRIDF…en direct !

Ce weekend se déroule la coupe de robotique d’Île-de-France. Suivez les matchs en direct et supportez vos équipes favorites !

Bon courage à tous et bons matchs 😉

Encore un grand cru que cette coupe de France

Avant la coupe d'île de France, il était temps de dresser le bilan de cette coupe de France 2018

Après des années de 100% Lego, notre nouvelle équipe Brick&Steel est un mix entre un robot Lego et un robot traditionnel issu du savoir de CRLG. Les éléments supplémentaires de cette année (abeille et panneau) sont restés 100% Lego pour perpétuer la tradition.

Nous avions pu tester nos robots lors de la coupe de Belgique, les résultats avaient été probants. Notre gros robot (100% Lego) réussissait à prendre et envoyer ses balles dans le château d'eau, mais certains problèmes d'alimentation provoquait des extinctions de notre brique Lego... qui était censée afficher le score estimé.
Notre petit robot (non Lego) avaient eu des problèmes avec le moteur de l'ascenseur, ce qui fait qu'il ne pouvait que pousser des cubes, en plus de déclencher abeille et panneau. On a travaillé dur pour que cet ascenseur fonctionne au mieux et puisse faire des construction, ce pour quoi il a été conçu à la base.

Installation dans des stands proche de l'entrée visiteur pour que l'on puisse guider et expliquer à ceux qui veulent découvrir la Coupe de France. On se retrouve à côté de PM-Robotix, Coffee Machine et l'IUT GEII de Toulon.

Après l'homologation et ses problèmes habituels liés à l'évitement, on entame la série de match après la première nuit blanche.

Premier match contre nos voisins de stand, l'IUT GEII de Toulon.


Notre adversaire nous laisse le champs libre. Côté gros robot, la prise de balle ne se fait pas correctement. on avait prévu de prendre les balles une par un de manière à les trier, mais un décalage provoque une inversion du tri. On prend le risque de lancer des balles adverses dans notre château d'eau. Heureusement, les balles se bloquent dans le robot et rien n'est lancé parmi les balles du distributeur adverse. C'est fini, on ne lancera plus ces balles dans les prochains matchs, on va se contenter de déposer... Côté petit robot, la construction d'un tour de 4 se passe bien, mais pas le temps de pousser les autres cubes.
Notre score de 171 points nous fait atteindre la deuxième place du classement. Incroyable, du jamais vu. Reste à confirmer notre potentiel.

Deuxième match contre futuRIR (67è après le premier tour).


Notre gros robot a des soucis d'évitement e zone adverse et se recale contre leur robot venu faire l'abeille. Il se trouve complètement décalé et vient se tanker contre notre petit robot en fin de match.
Le petit robot rate son empilement mais a réussi le panneau et l'abeille.
147 points tout de même, et on redescend à la 5ème place, juste après RCVA, la légende.

Troisième match contre Eirbot (86è après la deuxième série)


Le petit robot réussi sa construction, quelques loupés avec les balles et la fin de parcours du gros robot. Ce match à 141 points nous fait redescendre à la 6ème place, ce qui reste un résultat énorme.

Quatrième match contre iOtaRIE (109è après la troisième série)


On se retrouve encore presque seuls sur le terrain. Tant mieux pour nous mais on a des doutes sur l'efficacité des tirages au sort. encore des ratés sur la construction et les lâchers de balle dans la station d'épuration, mais surtout un petit choc entre nos deux robots en fin de match... qui se termine bien. 188 points au final, un score jamais vu pour Brick&Steel. Mais on reste frustrés de ne pas avoir atteint les 200 points.

Samedi matin, dernier match contre ENIgma (56è après la 4ème série)

En discutant avec eux avant le match, on se rend compte qu'ils vont vers l'abeille au même moment que nous allons vers le distributeur, entre 40 et 70s. Alors pour éviter les chocs et faire le meilleur match possible, on rajoute une temporisation de 30s avant d'aller au distributeur. Et Bingo. Match parfait pour les deux robots. Toutes les balles sont gérées comme prévu, une construction de 4 cubes plus quelques cubes en vrac, et bien sûr abeille et panneau. Total 215 points, objectif atteint et 6è place conservée.

A cause de cette règle sur les +30 ans, notre parcours s'arrête ici et nous sommes à nouveau exclu des phases finales. Mais cette année, une deuxième équipe, les Rob'Otter sont dans le même cas que nous, ce qui ravit les 17 et 18è au classement.

Pour se consoler, on se fait un match amical avec nos potes de PM-Robotix :


Ambiance de fou sur les tables d'essai avec du public et des petits coup de main pour assurer le spectacle.

Un bilan donc très positif de cette coupe :
- Des actions sympas dans ce règlement,
- Une bonne ambiance dans les stands et sur scène
- des bénévoles toujours au top dans tous les domaines (anges, accueil, arbitres, animation, code bar...)
- Un mix Lego/traditionnel qui fonctionne du feu de Dieu.

Avec quelques points négatifs tout de même :
- La règle des +30 ans bien sûr
- notre incapacité à gérer l'interface entre la caméra et l'IA pour trouver les bonnes combinaisons
-  Notre tri des balles qui ne nous a pas permis de marquer plus de points.

On fait tout pour que ces deux points soient réglés d'ici la coupe d'Ile de France les 2 et 3 juin.

Un grand merci aux bénévoles de Planète Sciences, à Oryon qui fait de cette rencontre un événement local d'importance, à Fred pour l'animation des phases finales, à toutes les équipes avec qui on a pu échanger, discuter, rigoler, aux partenaires de la coupe.

Et surtout merci à nos sponsors, RS et Itemis (Yakindu)

Retrouvez l'intégralité des matches, et la WebTV sur la chaine Youtube de Planète Sciences :
Youtube

Coupe de France (part III)

Samedi matin, après une nuit de travail sur les stratégies, on est fin prêt pour le dernier match de qualification mais aussi pour les phases finales.

Durant la cinquième série, Big ne fait pas son travail et ne construit pas grand-chose. On arrive quand même à se sortir de ce match avec 155 points et une place assurée en phases finales.

Après avoir revu les petits problèmes de Big et Brother, on repart pour les huitièmes de finales.

 

 

Les huitièmes et les quarts se passent sans problème majeur, Big et Brother faisant parfaitement leur travail, de belles constructions pour Big et une bonne estimation de son travail par Brother.

Les demis s’annoncent compliqués, ce match nous oppose à RCVA. Depuis le début de la compétition, les robots de l’IUT de Ville d’Avray ont une fois encore montré leur qualité et leur capacité à dominer la compétition. Devant une telle réalisation, nous ne pouvions pas faire grand chose ! Nous nous apprêtions à nous incliner face aux probables futurs champions de France et sans doute d’Europe. C’était sans compter la malheureuse erreur qu’ils ont commise en reprogrammant leurs robots juste avant ce match. Un bogue logiciel les a empêché de démarrer correctement. De leur côté, Big et Brother ont livré un match exemplaire, et marqué 280 points. Après discussions avec l’organisation et les arbitres, il n’a pas été possible de rejouer ce match, et nous accédons à la finale.

Robotech Legend, une équipe de Montpellier a également pu franchir ses différents matchs sans encombre. Leur robot principal a comme particularité de réussir tous ses jets de balles avec une répétabilité impressionnante. Sur le papier, les scores espérés sont comparables, et nos robots présentent des niveaux de réussite assez proches. En deux manches gagnantes, c’est Robotech Legend qui décroche la victoire, bien méritée par une supériorité dans la répétabilité des actions. Big et Brother peuvent toutefois être fiers d’avoir construis de belles tours de cubes !

Nous finissons bons deuxièmes, heureux de notre performance qui récompense une année de travail dense.

Ce trophée en poche nous ouvre la porte d’Eurobot, dont les matchs de qualifications ont commencé dans la foulée. Big et Brother peuvent alors se mesurer aux meilleurs robots européens.

Le rythme soutenu imposé aux robots n’est pas sans conséquences, quelques ennuis techniques – certes secondaires – pénalisent les scores réalisés. En 4 matchs, ils se classent malgré tout 8ème et se qualifient pour les phases finales !

Les huitièmes de finales sont l’occasion d’affronter une excellente équipe Italienne. Nous nous inclinons avec un score assez proche de leurs très bons robots. Durant ce dernier match, Brother à même pu chatouiller l’interrupteur du panneau de domotique adverse… 

A l’heure du bilan, nous sommes très fiers de nos robots qui se sont classés deuxièmes de la coupe de France et neuvièmes de la coupe d’Europe !

 

Codes sources des stratégies 2018

La coupe de France 2018 est terminée ; nous publions les codes sources de nos stratégies sur notre dépôt SVN :
Stratégies 2018

Login : public
Mdp : public

Si vous avez des questions sur nos cartes, nos codes et nos outils de développement, n’hésitez pas à les poser en commentaire ou sur presidence    a r o b a s e    robot-eseo.fr !


4ème jour et dernier jour à la Coupe de France de Robotique 2018

Le dernier jour marathon c’est aujourd’hui ! Cette nuit, nous sommes retournés sur les tables d’essais pour finaliser les déplacements et empilement des cubes, afin de pouvoir montrer en phases finales le potentiel du robot. On commence ce matin avec les dernières séries de matchs qualificatifs. Nous avons choisi de faire ce dernier sans l’empilement … Lire la suite de 4ème jour et dernier jour à la Coupe de France de Robotique 2018

Coupe de France (part II)

“Les robots ne compilent plus.” Un codeur à 7h du matin.

 

La matinée s’annonce compliquée avec des robots qui ne démarrent plus et qui ne répondent plus. Heureusement on est sauvé par un autre codeur qui sort du lit. Comme quoi, une simple erreur de compilation et plus rien ne fonctionne. Après une relance complète des robots, tout est de nouveau opérationnel pour aujourd’hui.

 

Premier match de la journée, 231 à 22 un score fort appréciable après la frayeur matinale. Big nous construit une tour de 5 étages avec la bonne combinaison de couleur et nous envoie les balles du distributeur directement dans le château d’eau. Brother, quant à lui, s’amuse avec l’abeille puis tente de trier les balles du deuxième distributeur. Cette partie-là nécessite encore quelques améliorations mais rien de bien problématique, un peu de recalage et tout sera reparti.

 

C’est donc sur des bases solides que l’on commence le quatrième match des qualifications contre nos voisins de stand. Après moult discussions, on sait que le match va avoir un beau score. Et en effet 249 à 154, de belles actions ont été au rendez-vous. Bon on va pas se mentir Brother ne réussit toujours pas le tri des balles mais bon il reste une nuit pour régler ce problème avant le dernier match des qualifications et les phases finales.

 

Une bonne nuit d’analyse et de stratégie s’annonce pour nous.

3ème jour à la Coupe de France de Robotique 2018

Après de courtes heures de sommeil en fin de soirée hier, nous avons fait des tests au gîte avec les pompes et nos ventouses COVAL pour attraper des cubes et les empiler. Jusqu’au matin nous avons fait des essais de séquences pour empiler ces cubes mais ce n’était pas assez fiable pour les mettre encore … Lire la suite de 3ème jour à la Coupe de France de Robotique 2018

Coupe de France (part I)

“Départ 8h45 pour les homologations, il faut être là-bas pour 10h”
Responsable logistique.

Départ sous le soleil, direction la Roche-sur-Yon, chargés comme des mulets, nous arrivons vers 11h, juste le temps de faire homologuer Big et Brother avant de manger.

Malgré un peu d’appréhension concernant la validation de Brother, la partie statique se passe sans encombres.  La partie dynamique par contre …Lors du calage Big s’en prend à son petit frère en le raclant au passage. Mais bon qu’à cela ne tienne, on valide quand même l’homologation de Big, Brother, Cool (notre abeille) ainsi que LED (LudicrousEnvironmentDevice) notre panneau domotique.

Pendant ce temps, au stand on installe les posters de présentation des robots.

À peine homologués, nous partons nous installer dans notre logement pour la semaine. Le soft, n’attendant pas d’avoir les clés des salles, commence à coder sur les marches du bâtiment.

Mercredi soir fructueux puisqu’il nous permet de retester des fonctionnalités et de voir ce qui fonctionne ou pas.

Au matin du jour suivant, ou la fin de la nuit pour les codeurs, des avancées ont été réalisés qui vont être utilisées dans les deux matchs de la journée.

Premier match, assez compliqué dans l’ensemble, Brother refuse d’appuyer sur l’interrupteur et de nous faire gagner 25 précieux points pour la suite de la compétition. Big, quant à lui, ne récupère pas ses balles. Une avance franche sur notre adversaire nous permet de l’emporter 94 à 20, un score trop faible selon nos attentes.

 

180 à 20, en voilà un score qu’il nous est plaisant à voir. Cool butine sa fleur, le panneau s’allume, Big tente la construction de tour avec les blocs et l’ordre des couleurs, et Brother s’arrête au centre du terrain… Des erreurs retrouvées lors des tests de la soirée.

Une bonne nuit de code qui s’annonce.