Bienvenue sur le site de l'équipe Poivron

Ici nous vous informerons des dernières nouvelles concernant l'avancement de nos projets et autres !

Bonne lecture !

Suivez notre évolution par flux RSS logo RSS

Dernières nouvelles

3 juin 2014

Notre séjour à la coupe 2014 - L’homologation

Nous sommes arrivés mardi soir pour nous installer confortablement dans la région. Et nous avons bien fait car le lendemain, c’est une attente sous la pluie qui nous attendait.

Installé à 15h30 sur notre stand, nous remontons notre robot. 17h, nous tentons une première fois l’homologation. En statique, ça se passe presque bien. Un de nos panier à lance dépasse du périmètre, mais il suffisait d’un petit coup de ciseau et d’un coup de scie pour régler le problème. En dynamique, nous marquons nos points sans le moindre problème. L’évitement avant fonctionne à la perfection. C’est notre marche arrière pour déposer les fresques qui nous coûtera cher. Il faut installer un capteur d’évitement à l’arrière. Non, n’aller pas fouiner dans l’historique de nos news, jamais nous n’avons parlé de capteur à l’arrière pour l’évitement, JAMAIS !

Nous coupons les angles de notre base roulante (vive le bois !) et nous fixons un capteur ultrason à l’arrière du robot. Les codes pour lire le capteur et pour gérer celui-ci dans la stratégie étaient déjà prêt. Il ne nous manquait que le câble. 19h07, un gentil arbitre nous promeut au statut d’homologué.

Mots clés : Coupe, 2014

0 commentaire


1er juin 2014

Poivron vous publie

La Coupe de France de Robotique vient de se terminer et l’envie est forte de tout laisser dans les cartons jusqu’à septembre prochain. Mais n’en faîtes rien !

Analysez ce qui a bien marché, ce qui vous a planté et ce qui pourrait fonctionner. Chez Poivron, nous sommes prêt à publier vos retours d’expérience. Ayez un bout de texte, une ou deux photos sous la main et contactez nous avec un petit commentaire ici !

0 commentaire


24 mai 2014

Préparer l’homologation (3)

 L’homologation dynamique

L’homologation dynamique permet aux arbitre d’évaluer le comportement du robot lors d’un match.

 Marquer un point

Ou plus précisément marquer plus de point que vous en offrez à l’adversaire. Si vous n’êtes pas tout à fait prêt, visez un point simple tel qu’un feu, une fresque ou un tir de lance sur le mammouth à coté de vous. Ne cherchez pas à sortir le grand jeu, une action, une seule peut vous offrir le précieux sésame.

 Éviter l’adversaire

Marquer un point n’est pas suffisant, encore faut-il que votre robot soit sans danger pour votre adversaire. Nous avons déjà eu affaire à des arbitres retors. Votre robot s’arrête devant l’obstacle, votre cher arbitre vous fait remarquer qu’il serait bien de ne pas rester planter là (il s’agissait d’une simple remarque, rien d’éliminatoire). L’année suivante, nous choisissons de reculer un peu si le robot détecte un obstacle. Évidemment, l’arbitre déplace le robot fictif et le met derrière notre robot... Nous avons du repasser l’homologation en corrigeant ce point !

Conclusion, n’oublier pas votre radar de recul !

 S’arrêter au bout de 90 secondes

Ce sont de longues secondes, mais les arbitres attendrons patiemment les 90 secondes pour s’assurer qu’à la fin du match votre robot reste immobile. Après le délais pour le tir du filet, il vérifieront probablement que tout vos actionneurs sont au repos. Coupez la commande des moteurs mais coupez aussi la consignes des servomoteurs !

Ils n’hésiterons pas à recommencer le test en plaçant un robot devant le votre au cours de match et à l’enlever après les 90 secondes. Évidemment votre robot ne doit pas repartir !

Mots clés : Coupe, Essais

0 commentaire


24 mai 2014

Attention : Murphy arrive

La coupe de France de robotique arrive et Murphy aussi ! Il est déjà passé chez nous et a crevé l’une des roues de notre véhicule (même si certains accuseraient le conducteur).

Pour l’instant, il semble avoir épargné notre robot, mais méfiance, nous restons sur nos gardes ! Soyez prudent, il est probablement juste derrière vous, un peu à sur votre gauche !

Mots clés : Coupe

0 commentaire


12 mai 2014

Préparer l’homologation (2)

 L’homologation statique

L’homologation statique réserve parfois de mauvaises surprises. Voici les principaux points vérifiés par les arbitres.

 Le périmètre du robot

Si vous avez déjà essayé de mesurer le périmètre de votre robot avec un mètre à ruban, vous avez remarqué qu’i n’est pas aisé de tenir compte des excroissances hautes et basses de votre robot. Car ce n’est pas le périmètre à un niveau précis qui est contrôlé mais la projection verticale de votre robot.

Nous vous conseillons d’attacher des feuilles de papier côte à côte avec du ruban adhésif, jusqu’à atteindre la longueur maximal du périmètre autorisé. Soit vous arrivez à "emballer" votre robot avec et vous êtes bons, soit vous êtes trop large et il faut sortir la ponceuse (dans le meilleur des cas).


Controle du périmètre du robot

 Le support balise

D’après le règlement, le support balise doit se trouver à 43 cm du sol, précisément. C’est la seule dimension du règlement pour laquelle aucune tolérance n’est donnée.

Les arbitres procèdent généralement de la façon suivante : ils posent un plan rigide (une pochette en carton fait l’affaire) sur le support balise et mesurent la hauteur du plan en différents points. La tolérance varie grandement en fonction des arbitres. Essayez d’avoir une variation de l’ordre de plus ou moins 3 millimètres et vous devriez arriver à négocier av|ec votre arbitre.


Vérification de la hauteur du mât

 Le bouton d’arrêt d’urgence

Il doit être rouge, facilement accessible et faire au moins 2 cm de diamètre. Il doit couper l’alimentation en énergie de tous les actionneurs.

 La Tirette

Ou cordon de démarrage, elle doit faire plus de 50 cm et ce sera vérifié. N’hésitez pas à la faire un peu plus longue, ce n’est pas le plus compliqué.

Mots clés : Coupe

0 commentaire

page précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 ... 22

Copyright "POIVRON" 2011-2012, tous droits réservés
Administration du site